Lyon Turin et les millions de tonnes d’émissions de CO2 évitées! Qui dit mieux ?

Ce sujet exemplaire de la communication, dite de « la présentation favorable », utilisée par le lobby pro-Lyon Turin mérite un nouvel article au regard des dernières estimations européennes.

En février 2018, La Transalpine, le groupe de lobbying Pro-Lyon Turin annonce que la nouvelle liaison (tunnel + accès) permettrait d’éviter le rejet dans l’atmosphère de 3 millions de tonnes de CO2 par an.

Deux mois après, en avril 2018, cette estimation est réduite de 1 million et portée à 2 millions de tonnes de tonnes de CO2 par an dans le document sur la nécessité des accès français.

La liaison Lyon Turin est un maillon du corridor MED Méditerranéen. Le coordinateur de ce corridor, Monsieur Jan Brinkhorst, rédacteur du plan d’action d’avril 2018 partage, en page 67, une estimation des économies potentielles d’émissions de Gaz à Effet de Serres GES.

Les économies d’émissions sont évaluées pour le transfert modal des marchandises et des passagers sur les 3000 km du corridor et avec la mise en œuvre de toutes les améliorations prévues dans le plan d’action à l’horizon 2030.

« Considérant la pleine mise en œuvre du corridor et son potentiel de transfert modal, entre 2 et 3 millions de tonnes d’équivalent CO2 d’émissions pourraient être évitées chaque année après 2030. »

La distance entre Lyon Turin est de 293 km (par la route) ce qui représente 10% de la longueur du corridor. Le lobby pro Lyon Turin surestime donc largement l’impact de la nouvelle liaison Lyon Turin en utilisant des estimations réalisées pour la totalité du corridor mis aux normes européennes.

La valse des prévisions est notable. En décembre 2017, le lobby pro Lyon Turin reprenait des chiffres européens et évoquaient des gains à 1.2 millions de tonnes de CO2 par an. Le dossier d’enquête préalable à la DUP de 2013 prévoyait un gain de 2.3 millions de tonnes d’équivalent CO2 par an.

Enfin en juin 2018, un document de TELT, le promoteur, simplifie en valorisant le seul transfert de 1 million de camions vers le rail à hauteur de 1 million de tonnes de CO2.  Facile à retenir ! Non ?

Calcul rapide et facile à retenir également !

Pour que 1 million de camions émettent 1 million de tonnes de C02, chaque camion doit parcourir 1000 km !

Pour la distance Lyon Turin de 293 km : les émissions de 1 million de camions sont de 0.3 million de tonnes de CO2 !

Même le coordinateur européen ardant défenseur du Lyon Turin n’a pas osé utiliser de telle méthode de communication !

Note du chamois : Le principal gaz à effet de serre dans le secteur des transports est le dioxyde de carbone (CO2), qui est émis lors de la phase de production pour l’électricité et lors des phases de production et de fonctionnement pour les carburants

Voir l’article précédent : Lyon Turin ce serait 3 millions de tonnes d’émissions de CO2 évitées! Qui dit mieux ?