PROJET INUTILE LYON TURIN FERROVIAIRE

UTILISONS LES INFRASTRUCTURES EXISTANTES

Chiffres, Projet

Lyon Turin – Poids lourds et Marmottes !

En 2019, le trafic de Poids Lourds, PL,  aux tunnels du Mont Blanc et Fréjus se stabilise. Le lobby pro Lyon Turin qui évoquait l’explosion du trafic en 2018 reste silencieux sur les chiffres de 2019.

Trafic PL au Mont Blanc en 2019 : 628 011 PL soit PLUS 0.9% par rapport à 2018

Trafic PL au Fréjus en 2019 : 771 706 PL soit MOINS 1.85 % par rapport à 2018

Total des PL aux deux tunnels en 2019 : 1 399 717 PL soit MOINS 0.6% par rapport à 2018

Ces chiffres confirment la stabilisation de ce trafic constatée depuis les années 1993 – 1994.

Cette tendance, perturbée par les conséquences de l’incendie au tunnel du Mont Blanc, était déjà visible lors de l’enquête publique en 2006. Le graphique ci-dessous montre l’indécence des prévisions de trafic qui ont conduit à la Déclaration d’Utilité Publique de la section transfrontalière.

Pour justifier ce projet de tunnel et améliorer les chiffres, le lobby ajoute à ce trafic dans les Alpes du Nord le trafic de poids lourds qui circulent le long de la Méditerranée au passage de Vintimille.

Pour alimenter en 2030 le nouveau tunnel ferroviaire, le pari est de détourner une partie de ce trafic routier méditerranéen vers une « route ferroviaire » plus au nord.

Le premier obstacle de ce pari fou, c’est le nœud ferroviaire lyonnais. Il est impossible d’ajouter un seul train dans la traversée saturée de Lyon et le tracé du CFAL Sud, contournement ferroviaire du sud vers l’est de Lyon, est toujours en phase  d’étude.

La solution intermédiaire et absurde envisagée est donc de proposer aux camions de remonter la vallée du Rhône puis de contourner Lyon à l’Est par un périphérique saturé et de monter sur un train aux environs de Saint Exupéry pour rejoindre l’Italie.

Pour cette solution, il reste encore deux obstacles à franchir avant 2030 :

1 La réalisation des accès ferroviaire entre Saint Exupéry et Saint Jean de Maurienne

2 La réalisation d’une plateforme de chargement

C’est ce que Monsieur Wauquiez et Fournier ont demandé à Monsieur Macron lors de sa visite à Chamonix.

Inspiré par sa nuit dans les montagnes, Monsieur Macron aurait répondu « Et la Marmotte elle plie le chocolat dans le papier d’aluminium ! »

Comments are Closed

Theme by Anders Norén