Le 5 Novembre 2018, Madame Emilie Bonnivard députée de Savoie a tenté d’obtenir une synthèse des engagements financiers français italiens et européens  pour la réalisation de la section transfrontalière Lyon Turin.

L’amendement du lobby pro Lyon Turin a été rejeté avec avis défavorable du gouvernement.

L’Assemblée Nationale refuse de demander au gouvernement d’établir la synthèse des engagements financiers et des modalités de financement de la totalité de l’ouvrage !

Et Madame Borne qui nous assure depuis son arrivée que seuls les projets financés seront validés se décrédibilise en réaffirmant que l’état français tiendra ses engagements sans jamais indiquer que le financement n’existe pas !

La vieille politique est de retour ! pour peu qu’elle se soit éloignée…