PROJET INUTILE LYON TURIN FERROVIAIRE

UTILISONS LES INFRASTRUCTURES EXISTANTES

Projet

Le Lyon Turin au 13h00 de France 2 – Deuxième tour de communication !

Le 24 mai, deux jours après le 20h voilà le Lyon Turin traité dans le 13 heures de France 2. C’est toujours l’espoir de voir plus de français s’intéresser au gaspillage de leur argent. Alors il est important que la communication du promoteur soit contrebalancée par une analyse des faits.

Nous vous proposons à nouveau des précisions !

1 / Lancement de Madame Lacarrau : « Un tunnel a commencé à être percé pour traverser les Alpes. A Chamonix de nombreux habitants et élus comptaient sur ce tunnel pour faire baisser la pollution dans ce secteur ». 

On pouvait donc s’attendre aux témoignages des associations environnementales de la vallée de l’Arve. Et bien non, aucune parole d’expert engagé dans la lutte contre la pollution n’est rapportée. Et pour cause, ces associations sont opposées au projet et demande l’utilisation immédiate de la ligne existante pour transférer les marchandises sur le rail!

Association Inspire 74 : Le Lyon Turin n’est pas la solution

Commentaires du journaliste Monsieur Yohann Relat :

2/ « Pour tous les habitants de la région ce chantier à 8.5 milliards d’euros lancé il y a 4 ans c’était la promesse de réduction du trafic routier ».

Seuls les travaux d’études et de reconnaissances ont commencé. Les travaux définitifs devraient (conditionnel) être lancé cette année. Quant aux 4 années, on comprend mal la source de cette donnée. Le tunnelier filmé creusant la galerie de reconnaissance à Saint Martin la Porte a été inauguré en juillet 2016.

Au Sénat, la Ministre des transports, Madame Elisabeth Borne précise la situation du projet Lyon Turin, en réponse au sénateur Monsieur Guillaume Gontard, le 31 mars 2018. « S’agissant du tunnel… les travaux de reconnaissances sont désormais réalisés à plus de 75% avec plus de 23 km percés à ce jour. Les travaux définitifs du tunnel devraient être lancés au cours de l’année 2018.»

Voir l’article du 15 avril : La Ministre fait le point

La réponse d’Elisabeth Borne : Vidéo

3/ « 57 km de galeries souterraines creusées délesteront dès 2028 les routes de 40 millions de tonnes de marchandises chaque année ».

Le dossier d’enquête préalable à la DUP de 2007 précise que la seule mise en service du tunnel de base permettrait de transporter 3 millions de tonnes de marchandises en plus. C’est la réalisation de la totalité du projet accès français + tunnel de base + accès italiens tels que définis en2006 qui permettrait d’atteindre les 40 millions de tonnes (page 59).

4 / « Dans cette vallée… plus de 2000 camions circulent chaque année sur l’autoroute et le trafic routier continu d’augmenter ».

Vraiment ? En 2017, ce sont 0.62 million de poids lourds qui ont emprunté le tunnel du Mont Blanc.

5/ « Sur ce chantier hors norme où actuellement les travaux se poursuivent, 22 km de galeries sont déjà percées »

Ces 22 km sont des galeries de reconnaissances comme expliqué précédemment

Gageons qu’à la lecture de nos deux analyses le troisième reportage sera plus factuel !

Vidéo : Extrait du journal de 13 heures du 24 mai 2018

Leave a Reply

Theme by Anders Norén