PROJET INUTILE LYON TURIN FERROVIAIRE

UTILISONS LES INFRASTRUCTURES EXISTANTES

Auteurs, Projet

Le lobby pro Lyon Turin serait d’intérêt général !

Un groupe d’élus de la région AURA a signé un courrier à l’attention du président de la République pour demander la réalisation des accès français au tunnel de base du Lyon Turin.

Aucune surprise mais plus intéressant, on peut lire à la fin de ce document que cette démarche est coordonnée par  La Transalpine une « association reconnue d’intérêt général ».

Voilà un bel élément de langage pour camoufler le groupe de lobbying pro Lyon Turin.

Car la Transalpine est bien un lobby. Sur leur site internet, il est indiqué que ce Comité pour la liaison européenne Transalpine a pour objet de mener toute action de nature à faciliter ou accélérer la réalisation de la liaison ferroviaire à haute capacité, voyageurs et marchandises, entre Lyon et Turin et sa valorisation au profit du développement et de l’aménagement de la région Auvergne Rhône-Alpes, des territoires transfrontaliers et de l’Espace européen.

Pour lever les doutes, il suffit d’écouter en novembre 2015 dans l’émission Pièces à Conviction, le Vice-Président de La Transalpine, expliquer la mission du comité à la journaliste. « Nous sommes un groupe de pression qui date d’un certain temps ». Un lobby «exactement mais honorable ». Le rôle « Nourrir des parlementaires, nourrir des institutions européennes, et tout ceci d’en faire une bouillie acceptable qui a un moment ou un autre devient une décision du gouvernement ». « Notre rôle non seulement de leur expliquer de quoi il s’agit mais dans quel sens il faut qu’ils se mobilisent ».

On ne peut mieux dire! Ce récent courrier d’élus est bien l’aboutissement de ces actions de lobbying.

Voir à 1min59 : Extrait de l’émission Pièces à conviction

Encore plus intéressant, ce lobby est financé par les collectivités territoriales et majoritairement par la région AURA. Avec l’argent public, les élus alimentent un lobby chargé de les « nourrir ». Et les contribuables payent pour ce cercle toxique !

Présidé par des PDG de grandes entreprises, le lobby serait d’intérêt général pour promouvoir un projet Lyon Turin d’utilité publique !

Dans une interview à France bleu Savoie, le Délégué Général du lobby était très clair « La puissance du projet Lyon Turin emportera sur le cycle des alternances politiques”. Jouets du lobby pro Lyon Turin, les représentants du peuple français et italiens peuvent s’agiter ! Le projet se fera avec ou sans eux !

Pour le lobby, il n’y a aucun frein à la démagogie  « Ne ratons pas notre rendez-vous avec l’histoire au service des générations futures et de l’environnement ». Cette grandiloquence d’un autre temps devrait pourtant alerter sur la crédibilité des arguments.

Combien de ces élus ont souhaité nous rencontrer pour comprendre l’opposition au projet des associations environnementales  et étayer leur réflexion?

1 Comment

  1. Les deux chamois

    La Transalpine est inscrite dans le répertoire des représentants d’intérêts géré par la Haute Autorité pour la Transparence de la vie Publique
    https://www.hatvp.fr/fiche-organisation/?organisation=387866353

Leave a Reply

Theme by Anders Norén