L’Italie réfléchit et la France attend que l’Italie ait fini de réfléchir ! Pendant ce temps les lobbys occupent le terrain médiatique  et le promoteur engage toujours plus d’études, de travaux et d’argent afin de rendre un jour ce projet irréversible et obliger le gouvernement a trouvé un financement aujourd’hui inexistant.

Deux millions de m³ de matériaux extraits du tunnel devraient être entreposés sur le site de dépôt des Tierces situé sur la commune de Villarodin-Bourget.

En Octobre, une première partie du défrichement de la forêt a été réalisé. La préparation des travaux définitifs continuent !

Comme nous l’avons déjà fait, nous pouvons légitimement nous interroger sur la capacité de contrôle des politiques et gouvernements élus du peuple sur ce projet.

Photos des sites de dépôts de 0.3 et 0.5 millions de m3 « arborés » à la fin des travaux !