L’Utilité Publique de la section transfrontalière a été déclarée en 2007 sur la base de prévisions détaillées dans le dossier préalable à la DUP de 2006. Analysons ces prévisions de trafics voyageurs

Le dossier propose des prévisions en situation « de référence » pour 2017 et 2030. Cette situation qui existerait en l’absence de réalisation du programme Lyon Turin sert de point de comparaison pour l’évaluation économique et sociale. L’effet du projet se mesure avec la différence des trafics en situation de référence et en situation de projet

En 2017, le projet n’ayant pas été réalisé on peut comparer les valeurs de trafics mesurées par rapport aux prévisions dans cette situation de référence. Pour le trafic international à Modane en 2017, les prévisions de trafics sont trois fois supérieures au trafic actuel. Le promoteur n’a pas prévu la fin du trafic de nuit. Le nombre de TGV par jour est resté  identique depuis 2006

A l’achèvement du projet complet incluant la nouvelle ligne de TGV entre Lyon et Chambéry, aujourd’hui  exclue du programme, le promoteur prévoyait 4.1 millions de voyageurs.

Les prévisions de trafics voyageurs sont peu crédibles et la surévaluation impacte le bilan environnemental et socio-économique

Ces prévisions sont confirmées en 2012 dans le dossier d’enquête préalable à la DUP des accès au Lyon Turin alors que les trafics mesurés ont commencé à baisser