PROJET INUTILE LYON TURIN FERROVIAIRE

UTILISONS LES INFRASTRUCTURES EXISTANTES

Infrastructure Existante

Doublement de la voie ferrée Lyon Turin – Le lobby recommande de tuer la ligne existante

Le lobby pro Lyon Turin réclame la mort de la ligne existante. Avec cette stratégie irresponsable le lobby condamne les populations de nos vallées à suffoquer pendant des dizaines d’années !

Ainsi, le comité technique de sécurité de la Commission Inter Gouvernementale (CIG) du Lyon-Turin recommande d’interdire le croisement de trains dans le tunnel existant du Mont Cenis, entre Modane et Bardonecchia. Selon le lobby, en conséquence la  capacité théorique passerait de 91 à 46 trains par jour. Pour information, c’est toujours plus que les 20 trains quotidiens actuels !

« Le comité technique de sécurité de la commission intergouvernementale » ! C’est impressionnant !  On regarde de plus près ?

La CIG, commission intergouvernementale a été créée en 1996 pour la préparation de la réalisation d’une liaison ferroviaire à grande vitesse entre Lyon et Turin (décret n°96-416 du 13 mai 1996)

Ses missions sont d’approuver le tracé définitif, de proposer les caractéristiques des ouvrages, les modalités de réalisation, le financement, les conditions d’exploitations, le programme des travaux et d’émettre des avis et recommandations à l’attention des deux gouvernements (Article 9 de l’accord de janvier 2001). Cet article prévoit la création du Comité de sécurité pour assister la CIG.

La CIG c’est LE lobby pro Lyon Turin !

Bizarrement, le cadre de ses actions est élargi, dans l’accord de 2012, à l’exploitation de la ligne existante du Mont Cenis.

La Commission chargée de la réalisation du doublement de la voie ferrée Lyon Turin est donc également chargée de définir la capacité de la ligne existante ! Que croyez-vous qu’il advint ?

Le CIG recommande de limiter la capacité de la ligne existante. Le gestionnaire de la section de ligne existante entre Modane et Bardonecchia et du tunnel du Mont Cenis, Rete ferroviaria italiana RFI, est de fait soupçonner de transporter les voyageurs dans des conditions de non sécurité.

Le ministre, Monsieur JB Djebarri, (fort occupé par ailleurs avec la grève SNCF) ne s’étonne même pas que cette recommandation intervienne sans attendre les conclusions de l’Observatoire de la capacité de la ligne existante, créé en 2019 à la demande de Madame Borne alors Ministre des transports.

Le lobby démontre, là encore, son mépris pour le gouvernement !

Pour information, cet observatoire s’est réuni deux fois à l’automne 2019, puis est entrée en phase d’hibernation… Notons que nous connaissons déjà le résultat de ces ardents travaux. Il s’agit en effet de l’Observatoire de la saturation de la ligne existante ! Quand on vous dit qu’ils nous prennent pour des cons !

Notons que nous avons ainsi la confirmation que la capacité de la ligne existante est d’au moins 91 trains par jour ! Ce que le lobby contestait sans vergogne !

Quand on vous dit qu’ils nous prennent pour des cons !

Comments are Closed

Theme by Anders Norén